Le Conseil national des Architectes a publié ce matin dans les journaux Le monde et 20 Minutes une lettre ouverte qui s’adresse aux électeurs et aux citoyens pour les élections municipales 2014. Le sujet étant vraiment important, je ne résiste pas à l’envie de partager avec vous ce courrier qui retranscrit le cri d’alarme des architectes concernant le logement en France. Bonne lecture.

Tour Horizons Jean Nouvel - Boulogne-Billancourt

« Chers électeurs, chers concitoyens,

Vous choisirez bientôt les élus de votre commune.
Ils ont en charge l’aménagement des villes et villages où nous vivons tous et autorisent la construction des logements.

C’est une responsabilité essentielle et les enjeux sont immenses.
Notre pays traverse une crise du logement qui n’est pas sans rappeler la crise des années cinquante. Le retard accumulé depuis trente ans fait qu’aujourd’hui 3,5 millions de nos concitoyens sont mal logés ou sans logement.

Le logement est une « impossible marchandise » ; il ne doit pas être traité comme un produit financier.
Pour tous, l’habitat est un besoin vital, fondamental. Chacun de nous y a droit. L’équilibre d’une société, l’emploi, la qualité de nos vies, l’éducation des enfants en dépendent.

Ne laissons pas se développer, aux portes de nos métropoles, de nouveaux bidonvilles.
Faisons du logement pour tous une priorité nationale et engageons notre responsabilité collective.

Il y a crise du logement et en même temps – incroyable paradoxe ! – la France construit de moins en moins entraînant une crise du bâtiment qui met en péril les emplois et les savoir-faire.

Il faut à nos élus une volonté politique forte pour construire 500 000 logements par an et en rénover autant.

Mais prenons garde, il ne s’agit pas de construire n’importe où et n’importe quel logement. De lourdes erreurs ont été faites dans le passé que notre société continue de réparer.

En construisant des logements standardisés et éloignés de tout, en consommant sans retenue les terres agricoles ou naturelles, en multipliant à la périphérie des villes des zones sans qualité et inaccessibles sans voitures, nous préparons le mal-logement de demain !

Nous avons besoin de construire des logements près des transports en commun, des commerces et des services.
Nous avons besoin de logements spacieux, lumineux, calmes, avec des balcons et des terrasses, des greniers et des caves.
Nous avons besoin de logements économes en énergie.
Nous avons besoin de logements adaptés aux évolutions des modes de vie.
Nous avons besoin d’un urbanisme concerté, solidaire et respectueux de l’environnement pour vivre ensemble dans des villes accueillantes, belles et écologiques.

Soyons vigilants et ambitieux ! Les projets d’aménagement, de construction et de réhabilitation permettent d’allier développement économique vertueux et créations d’emplois, solidarité et mieux vivre.

Les 30 000 architectes français sont les acteurs de l’habitat au quotidien.
Ils sont à vos côtés et sont prêts à mettre leur savoir-faire et leur imagination au service de la ville de demain.

Ils sont à la disposition de vos futurs élus, parce que
L’ARCHITECTURE CONCERNE CHAQUE CITOYEN »


Manuel
Manuel

Consultant le jour, blogueur la nuit. Curieux par nature, je passe ma vie à chercher de nouvelles choses et à partager ma passion pour le design sous toutes ses formes sur ce blog.