Once upon a dream, la chambre idéale par Mathieu Lehanneur

Il était une fois une chambre magique… C’est ainsi que commence le conte de fée de Mathieu Lehanneur qui a imaginé Once upon a dream, un concept de chambre idéale conçue spécialement pour Veuve Cliquot / l’hôtel du Marc à Reims. Préparez-vous à dormir dans des conditions optimales dans cette chambre tout a été étudié pour faciliter le sommeil…

Liens commerciaux

Chambre Once upon a dream par Mathieu Lehanneur

Regardez-moi bien droit dans les yeux… Vos paupières sont lourdes… De plus en plus lourdes… Vous sentez le sommeil vous gagner… Ne résistez pas… Laissez-vous aller… Bienvenue au pays des songe dont les portes vous sont grandes ouvertes par Once upon a dream…

Once upon a dream… Il est une fois une chambre de rêve par Mathieu Lehanneur.

Chapitre 1 : fermeture automatique du rideau, le spectacle peut commencer. Isolé visuellement, le dormeur prépare son écran mental à la production de rêves.

Chambre alcove fermée par un rideau par Mathieu Lehanneur

Chapitre 2 : Baisse de la température générale de la pièce de 2° pour atteindre 19°.

Chambre high tech spécial sommeil

Chapitre 3 : d’un frôlement, l’utilisateur déclenche le déclin progressif de la lumière grâce à la plante suspendue au-dessus du lit comme une réminiscence du Bois Dormant protégeant la Belle. En quinze minutes, la lumière passe de 1000 Lux à 0.

Chambre domotique Once upon a dream

Chapitre 4 : Pendant cette phase de quinze minutes, une émission de bruit blanc vient isoler phoniquement le dormeur des nuisances extérieures. Ce ronronnement créé à partir de la somme de toutes les fréquences audible est utilisé pour plonger certains patients dans un Etat Non Ordinaire de Conscience (ENOC) avant des expériences télépathiques. Le cerveau bloqué sur cette fréquence neutre, le corps à température idéale, la nuit peut commencer.

Chambre du futur Once upon a dream

Chapitre 5: Réveil. La température remonte de 2 degrés. La lumière passe de 0 à 2500 Lux en quinze minutes. La vie diurne peut reprendre son cours.

Chambre tendance Veuve Cliquot

En savoir plus sur la chambre idéale Once upon a dream
Designer : Mathieu Lehanneur
Client : Veuve Cliquot / hotel de Marc
Photos : Felipe Ribon

Liens commerciaux

Publié sur le blog déco le et mis à jour le

  • Axel

    just need !!! :p

    En revanche, je ne suis pas totalement convaincu par la plante.
    C’est une vraie ? Il faut tirer dessus ?? :-?
    Si quelqu’un a des précisions ///

  • Prof Z

    Chaque soir je ferme les rideaux et je baisse la temperature de 2 ° entre 16 et 18 °… il me manque encore qq bidules électroniques…comme un simulateur d’aube….je vais acheter un Philips ou celui de Patrick Jouin.
    Pour la plante , je ne sais pas si c’est réel ou symbolique
    Bravo Felipe Ribon qui je suppose qu’il n’a pas fait que la photo

  • Delphine

    l’idée du rideau…

  • http://www.leblogdeco.fr Manuel

    … est excellente, n’est-ce-pas ;)

  • Eloïse

    J’ai passé une nuit à Reims la semaine dernière, mais le lit était certe très grand, mais pas aussi High-tech !
    J’aurais rêvé y être dommage, j’ai raté ça… :(
    En tous les cas bravo ! Excellente innovation !

  • Mirokatsù

    Tiens, je viens de trouver une version fermée et chromée antérieure à ce projet de lit. Et en plus, ça filtre l’air. C’est un sacré marché potentiel pour K&N

    Et pi, 1000 lux avant de s’endormir, ça me parait beaucoup. On est plus proche de la luminothérapie avec sécrétion de cortisol et sérotonine et tout et tout. De plus, cette parure de lit claire, avec sa faible absorbation de la lumière contribue à augmenter le « facteur de réflexion ». A titre d’exemple On préconise 500 lux dans les bureaux pour travailler.

    C’est un peu antagoniste, ça aurait comme qui dirait tendance à perturber le cycle circadien. Avec un tel niveau d’éclairement de départ, ch’u pas sur qu’en ¼ d’heure, le cerveau ai le temps de secréter suffisamment de mélatonine pour atteindre un début d’endormissement.

    Enfin, ske j’en dis…..Entre nous et comme disait Raoul Volfoni dans les Tontons….. : « Alors, y dort le gros client ? Ben y dormira encore mieux quand il aura pris son grand verre de Veuve Clicquot dans la gueule ! Il entendra chanter les anges, le gugus de l’hôtel du Marc à Reims ; j’vais l’renvoyer tout droit à la maison mère, au terminus des spiritueux… »

    Et son frère Paul Volfoni qui y aurait répondu : « Ecoutes : Faut l’boire avec un grand verre d’eau ton Veuve Clicquot. Sinon, laisses moi te dire que tu te prépares des lendemains difficiles, des migraines, des nervous-break down comme on dit de nos jours…. »

  • Prof Z

    c’est un designer de luxe , un point c’est tout qui cherche à s’installer pour faire des installations pour marque de luxe… et passer le dessin, la 3d ,la maquette et le proto à son assistant…

  • Prof Z

    J’aimerais savoir ce que Georges Lewi en pense,spécialiste des marques – Professeur associé au Cela (Paris IV Sorbonne) Directeur BEC-institute, centre européen de la marque et auteur de “Branding management : la marque de l’idée à l’action”. Pearson ; mai 2005