Papier-peint avec des têtes de mort

Un papier-peint de pirates par Wallpaper collective

Il n’y a pas que chez TIpiak que l’on aime les pirates. Chez Wallpaper collective aussi on aime les flibustiers ! A tel point que ces jeunes designers ont décidé de coller l’emblème de ces chers pirates sur les murs. Résultat des courses : Un papier-peint avec des têtes de mort. Tout le monde n’aimera sans doute pas ce style de déco décalé un peu rebelle sur les bords… Mais bon, ça fait tellement du bien de choquer un peu (beaucoup) les esprits de temps en temps :Oo

Papier-peint pirate Wallpaper collective

Skulls Wallpaper collective

Papier-peint original by Wallpaper collective

Plus d’informations sur le papier-peint avec des têtes de mort
Référence : Skulls Bronze on Oil Slick
Designer : Beware the Moon
Editeur : Wallpaper collective
Prix : 380 dollars

Publié sur le blog déco le et mis à jour le

  • Elie

    En effet, ce style est un peu particulier mais ils devraient décliner ce motif de pirate, ça intéresserait beaucoup plus de monde.
    Personnellement je le trouve original, ça change un peu des motifs quotidiens.

  • Prof Z

    Nous n’avons pas la même lecture du design . Il s’agit ici de son acception la plus “décorative comme dirait Alexandre Cocco dans la revue du design…On peut y lire la mort du design…

  • Prof Z

    10 créateurs de demain ???, pour célébrer 10 années de présence design à Maison et objets, parrainés??? par Philippe Starck, Créateur de l’année MAISON&OBJET 2010.les 5.5 designers, Sam Baron, Gilles Belley, Michel Charlot, Constance Guisset, Joachim Jirou Najou, Mathieu Lehanneur, Philippe Nigro, Normal Studio, Marie Aurore Stiker vont répondent à la question posée par Philippe Starck : “Que nous manque t’il ?”
    C’est plutôt à nous de répondre non?

  • http://www.webdeco-blog.be/fr/ Webdeco

    Vraiment très très sympa ce papier peint! Original! Et ce relief « velours » donne très bien!

  • Prof Z

    Samhickmann est un as du detournement de l’iconnerie decorative, de l’humour, du decalage, de la provocation… et en même temps de l’efficacité en com , en signalétique… Le concepteur joue avec les codes , pas avec les pirates comme une Chambre d’enfant de Valerie Damido… le prix devrait faire fuir la production qui va faire des pochoirs…