[Vidéo] Le sapin de Noël design de 1024 Architecture fait scandale à Bruxelles

Le label 1024 architecture a été invité par la ville de Bruxelles à revisiter le traditionnel arbre de Noël qui trône chaque année sur la Grand Place. Une proposition contemporaine en éléments préfabriqués qui tranche avec l’image du sapin enguirlandé et qui ne manque d’attiser les débats dans la capitale belge quant à la symbolique de l’objet. Retour sur les motivations des créateurs.

Sapin de Noël contemporain par 1024 architecture

Le mois de décembre vit désormais au rythme des marchés de Noël et autres animations de rue qui font revivre chaque année la tradition de cette célébration religieuse devenue depuis longtemps le symbole d’une fête populaire et familiale. Pour innover dans ce domaine, la ville de Bruxelles a eu l’idée d’inviter 1024 architecture a ériger sur la Grand Place un arbre de Noël d’une nouvelle génération.

Sapin de Noël futuriste par 1024 architecture

Connu pour ses projets développés à partir de structures temporaires, le label d’architecture créé par Pierre Schneider et François Wunschel a imaginé une structure éphémère utilisant la technique de construction de l’échafaudage et prenant la forme stylisée d’un sapin. Recouvert d’une toile, l’objet architectural est à la fois le support d’une animation audio-visuelle, en écho aux décorations qui d’ordinaire l’habillent, mais aussi un belvédère accessible par le public et offrant depuis son sommet, un point de vue inédit sur la ville.

Sapin de Noël moderne à Bruxelles

Sapin de Noël design par 1024 architecture

L’équipe n’en est pas à son coup d’essai puisqu’elle a réalisé une opération similaire dans la ville de Guebwiller en Alsace durant les festivités natales en 2010. A l’époque, il s’agissait pour le duo originaire de Strasbourg d’un clin d’œil créatif à l’histoire alsacienne qui a vu naître le sapin de Noël en 1521.

Sapin de Noël design lumineux par 1024 architecture

Sapin de Noël design vert par 1024 architecture

Mais au delà de cette citation l’ABIES Electronicus – arbre électronique en latin – est un véritable réponse critique à l’égard du phénomène amplifié de la consommation durant la période de Noël. Des enquêtes démontrent qu’il s’agit en effet du moment dans l’année où la surconsommation connaît un pic. A tout point de vue : alimentaire et énergétique, sans compter sur le fait que notre environnement naturel en prend un sacré coup avec la coupe massive d’arbres.

Sapin de Noël lumineux contemporain par 1024 architecture

Celui-ci, au contraire de l’original en bois, est recyclable voire réutilisable l’année suivante et devient une réponse contemporaine et durable à la nécessité de célébrer un événement en s’appuyant sur les outils actuels en matière de création visuelle. L’objet représente tout à la fois le totem symbolique, le lieu d’une animation féerique et d’une manière plus participative un nouvel élément urbain que peuvent s’approprier les citadins.

Source : Duende PR

Publié sur le blog déco le et mis à jour le

  • http://blog.home24.fr Océane de Home24

    Je trouve cette initiative vraiment intéressante… Sortir des sentiers battus pour Noel, une super idée !

  • Nimby

    L’initiative aurait en effet pu être intéressante … si elle ne dissimulait pas l’intention politique de se conformer au désidératas de certains cultes qui y voient une agression à leur libertés individuelles.
    C’est hélas une toute autre polémique.
    Un autre sapin, plus traditionnel lui, s’est installé devant le palais royal … sans doute pour répondre aux attentes des mécontents.

    Néanmoins, l’idée du belvédère, et, comme le souligne l’auteur, l’appropriation de l’édifice sont des idées plaisantes !

  • Stéphane

    Bonjour,
    Je suis architecte et je vis et travaille à Bruxelles.
    Spécialisé en conception contemporaine, je vais sans doute vous surprendre, mais je désapprouve cette initiative. L’idée de revisiter le sapin de Noel est intéressante, mais pas de cette façon. Je trouve celà trop simpliste, voire trop agressif. Je suis pourtant un défenseur de la confrontation passé – présent. Mais ici, ça manque d’âme, c’est insipide.
    En même temps, je comprends que ça puisse plaire. Et tant mieux si certains apprécient l’initiative.
    De plus, cette rumeur de ne pas froisser la communauté musulmane en proposant un sapin de ce type n’est qu’une rumeur. Une tempête dans un verre d’eau….

  • Marine

    Idée sympa à la base, mais peut être un peu trop simpliste comme le dit Stephane. C’est dommage.
    Plaira aux amoureux de la nouveauté et du design, plaira pas aux fervents défenseurs de Noël. Quoi qu’il en soit, une initiative ne fera jamais 100% de satisfaits…