links: Canada Goose pas cher,canada goose doudoune,Doudoune Canada Goose,Canada Goose Doudoune,doudoune Canada Goose,Canada Goose pas cher,Canada goose pas cher,Canada Goose Femme,Uggs outlet,Canada Goose pas cher,Canada goose Femme,doudoune canada goose, Enceinte Cabasse sphere

Enceinte Cabasse sphere

Vous êtes audiophile ? Alors, je pense que ce billet devrait vous plaire . Précision faite, je vais donc vous présenter la nouvelle enceinte Cabasse sphere. Si son design sphérique ne vous laisse pas indifférent, ce qui serait tout de même surprenant vu son originalité et la qualité de sa finition (Cabasse oblige), alors préparez-vous à un choc auditif quand vous allez écouter le son qui s’en dégage. D’une pureté et d’une précision exceptionnelle, la musique qui s’échappe de ces hauts-parleurs au volume hors-norme ne peut que satisfaire les amateurs de Hifi les plus exigeants. Un véritable chef-d’oeuvre acoustique ET esthétique.

Enceinte boule Cabasse sphere

Haut-parleur Cabasse sphere

Plus d’informations sur l’enceinte Cabasse Sphere
Editeur : Cabasse
Prix : sur demande

Informations techniques :

Pour réaliser ce Graal de l’acoustique, il a fallu d’abord développer et fiabiliser 2 sous-ensembles d’exception, le TC23 et le 55ND46.

Le haut-parleur 3-voies co-axial TC23

En formant une portion de sphère pulsante, les 3 haut-parleurs co-axiaux du TC23 offrent une directivité constante, les membranes les plus petites n’étant pas affectées en terme de directivité par les plus grandes. Pour obtenir ce résultat sans compromis sur la linéarité, l’efficacité et la tenue en puissance de chaque voie, nos ingénieurs ont utilisé tout leur savoir-faire et leur expérience dans l’utilisation exclusive de technologies de pointe comme la mousse Rohacell thermoformée suivant un procédé exclusif et des aimants terre-rare puissants. Monté dans une lentille en matériaux composites amortissant, le TC23 est chargé de la reproduction du signal de 80 à 22 000 Hz. Cette 3ème génération de 3-voie co-axiales est équipé d’un nouveau tweeter avec une membrane exclusive réalisé à partir de polyéther haut de gamme. Réalisée par des robots Cabasse suivant un procédé très lent mais n’altérant pas les qualités de base du matériau choisi, cette membrane confère au tweeter une linéarité exceptionnelle jusqu’à 25 000 Hz avec une excellente tenue en puissance et stabilité dans le temps. Ce matériau a également été choisi pour son rapport rigidité/poids ainsi que sa parfaite homogénéité de comportement mécanique avec la membrane annulaire du médium. Toujours équipée d’une membrane annulaire en Duocell, la voie bas-médium du TC23 a été retravaillée avec une extension de la course de l’équipage mobile et une tenue en puissance encore renforcée.

Un woofer de 55 cm en dome nid d’abeille

Pour étendre la bande passante jusqu’à moins de 20 Hz, nous avons créé une version du haut-parleur de 55 cm 55ND46 du caisson de grave de référence Saturn 55 spécialement étudié pour fonctionner en charge close. Membrane extra rigide mais très légère en Nomex à structure nid d’abeille, moteur surdimensionné à longue course, double suspension arrière, cet ensemble offre puissance, vitesse et contrôle sans exiger un volume de charge phénoménal malgré sa très grande surface d’émission. En effet, pour maintenir la cohérence du principe à l’ensemble du spectre sans interférer sur les fréquences reproduites par le tri-axial TC23, ce haut-parleur de grave devait être monté dans une sphère de taille raisonnable.

Le QC55, le haut-parleur 4-Voies co-axiales

La mise au point de la lentille permettant de positionner le TC23 et le QC55 sur un même axe et former ainsi une source ponctuelle 4-voies a demandé de longues études théoriques et expérimentales avec la réalisation de plusieurs lentilles et différents modules de filtrage. La forme de cette lentille a été conçue pour recréer une portion de sphère pulsante avec un minimum de diffractions. La forme des bras et de la face avant de la lentille agit sur la qualité de reproduction des plages aigu et haut-médium, la forme et l’ensemble amortissant au dos de la lentille ayant été étudiés pour la plage bas-médium.

Une enceinte sphérique

La forme sphérique du volume de charge des graves présente de nombreux avantages :
rigidité due à la forme : cette caractéristique est primordiale pour éviter toute vibration pouvant créer des bruits parasites, voir une image sonore floutée. Elle a également permis par son excellente tenue à la pression de n’avoir besoin que d’un volume très faible pour charger un woofer de 55 cm et descendre jusqu’à 20 Hz en chambre sourde avec une efficacité de 96 dB. Tous les autres systèmes haut de gamme de référence annonçant des performances comparables dans le grave ont des volumes 4 à 6 fois plus importants.
absence de phénomènes d’ondes stationnaires : il n’existe pas de surfaces parallèles entre elles, il n’est donc pas nécessaire d’abuser de matériaux absorbants et de raidisseurs qui en réduisant le volume d’air interne chargent le woofer oblige à encore à augmenter les dimensions de l’enceinte.
parfaite symétrie de la directivité sur tous les plans et absence de diffractions parasites pour l’ensemble des 4 voies co-axiales : l’essence même de la cohérence spatiale.

L’enceinte sphérique présente cependant un inconvénient de taille qui a demandé un long travail de développement en collaboration avec un designer célèbre pour ces variations autour de la sphère et des formes de révolution pour répondre à la question : quel support pour La Sphère peut-il à la fois positionner le tweeter à la hauteur optimale, garantir une extrême stabilité du système même avec des niveaux élevés dans l’extrême grave sans créer des phénomènes de diffractions mesurables et préjudiciables à l’homogénéité hors de l’axe du système ? Quand on regarde La Sphère, la réponse est évidente, sinon belle. Pourtant, le nombre impressionnant de croquis, de plans, de maquettes esthétiques et même fonctionnelles réalisés témoigne du contraire. La pureté du dessin fait oublier la parfaite non symétrie de la forme, idéale pour éviter les diffractions, le choix des matériaux pour la rigidité (aluminium coulé pour le pied) et l’amortissement (composite chargé pour le socle, sandwich d’aluminium et d’élastomères pour les sillent blocks et les cônes. Pour une parfaite cohérence mécanique de l’ensemble, la coque sphérique de l’enceinte est réalisée par moulage en sandwich de fibre de verre et d’un élastomère amortissant étudié initialement pour l’industrie aéronautique et spatiale pour des applications anti-vibratoires dans les Airbus, la fusée Ariane comme des avions et hélicoptères de combat. Cette coque est renforcée par des membrures en forme d’arc, amortie intérieurement par une épaisse couche de feutre acoustique. Elle est ensuite raidie par compression lors du serrage du tirant assurant le maintien de l’ensemble QC55 ( TC23 plus 55ND46)

Un filtrage électronique spécifique

Pour La Sphère, Cabasse a développé un module de filtrage et un logiciel de traitement du signal spécifique, permettant de ramener par des retards numériques tous les centres acoustiques en un seul point, d’optimiser le filtrage avec des pentes variant entre 24 et 70 dB par octave afin d’obtenir un cône de diffusion de 60° parfaitement régulier pour une cohérence parfaite au point d’écoute entre sons directs et sons réfléchis. La mise au point de ce système numérique n’a été possible qu’avec l’apparition de calculateurs suffisamment performant pour offrir un résultat sonore supérieur aux filtrages actifs analogiques maîtrisés par Cabasse depuis des décennies. 3 ans d’études théoriques ont alors été consacré au développement du module, de son logiciel et du protocole de mesures associé. C’est ensuite par de nombreux aller-retours entre la mesure et l’écoute du système La Sphère au complet dans des acoustiques différentes que la mise au point finale a été réalisée par étapes. Cette méthode rigoureuse a par exemple mené à redessiner entièrement la lentille du TC23, en changeant sa position par rapport au 55ND46, sa forme tant en largeur qu’en profondeur, la nature de l’amortissant externe, l’ajout de vagues anti-diffractions, la modification des bras de liaison maintenant la lentille. Cette maîtrise du traitement du signal, fruit d’une étroite collaboration de l’équipe Cabasse avec l’Ecole Nationale des Télécommunications de Bretagne, transforme le seul système 4-voies co-axial au monde en un véritable point source. Les centres acoustiques sont ramenés en un seul point, la réponse impulsionnelle ne subit aucune dégradation notable dans un cône solide de 60% autour de l’axe de diffusion de La Sphère, l’ensemble du traitement du signal est à phase linéaire, même quand les modules paramétriques permettant de corriger les défauts de la salle d’écoute sont utilisés. La cohérence spatiale est parfaite.

Une amplification puissante et cohérente

Les amplificateurs monophoniques du système La Sphère ont également été développés avec des technologies très innovantes offrant puissance, finesse et compacité. Les modules de puissance  » Ice Power  » présentent un effet un rendement de l’ordre de 90%, soit 10 fois plus que les amplificateurs traditionnels. Pour le 55 cm, nous avons choisi un amplificateur développant 1000 W RMS sous 4 Ohms pour permettre au grave de s’exprimer pleinement sans compression de la part de l’amplification. La même version est utilisée pour le bas-médium, quand le modèle de 300 W est utilisé pour le médium et l’aigu. Les versions 1000 W et 300W ont des schémas identiques, il n’y a donc aucun risque de perturber dans son aval la linéarité de phase du filtrage numérique. En utilisant dans les 3 bandes supérieures les amplificateurs très en deçà de leur puissance maximale ( rarement plus de 10% de la puissance nominale en ce qui concerne les aigus), les taux de distorsions sont infinitésimaux.

La sphère, la plus compacte des grandes enceintes

Publié sur le blog déco le et mis à jour le


Poster un commentaire